Une ferme de minage est un lieu qui regroupe du matériel informatique afin de miner des cryptomonnaies dans des conditions optimales.

Introduction

Les cryptomonnaies ont connu un essor sans précédent, des utilisateurs du monde entier sont entrés en concurrence pour miner du bitcoin et d’autres cryptomonnaies. L’objectif est de participer à la création du réseau contre une rémunération. La course à l’or numérique est lancée. Du  particulier avec son ordinateur à une grande multinationale, le minage s’est démocratisé et a vu la création des « fermes de minage ».

Toujours plus compétitives, toujours à la pointe de la technologie, des solutions émergent afin d’être sélectionné pour la validation des transactions et toucher la récompense associée. Du matériel toujours plus performant, des zones géographiques bien précises afin de réduire les risques associés à la pratique du minage.


Nous aimerions vous faire découvrir ce qu’est une ferme de minage et son utilité. Dans cet article, nous vous proposons avec quel matériel sont-elles équipées ? Mais surtout dans quelles zones géographiques sont implantées les fermes de minages ?

Notre article de présentation et de découverte du minage de cryptomonnaies

Définition ferme de minage

Une ferme de minage est un lieu qui regroupe des ordinateurs et des serveurs qui minent de la cryptomonnaie de manière indépendante mais dans des conditions optimales. Le minage est l’action de valider les transactions grâce à la résolution d’un algorithme et de créer les blocs associés à la blockchain. Le but étant de générer une puissance de calcul suffisante pour être sélectionné et pouvoir valider les transactions du réseau afin de gagner la récompense.
Les fermes de minage sont le cœur du réseau et c’est grâce à elles qu’il peut fonctionner et se développer de jour en jour.

Qu’est-ce qu’un pool de minage ?

Un pool de minage permet le rassemblement des mineurs pour augmenter la puissance de calcul. Ce regroupement vise à faciliter la résolution des algorithmes nécessaires au fonctionnement de la preuve de travail.

Pourquoi faire appel à une ferme de minage ?

1.Hébergement des machines

Il faut savoir qu’une machine de minage fait énormément de bruit et produit beaucoup de chaleur. Ce sont deux freins majeurs pour un particulier qui souhaiterait commencer l’activité de minage à son domicile. La ferme de minage offre des conditions idéales d’hébergement afin de réaliser cette activité.

2.Des configurations idéales

Puisque les équipements sont toujours en marche, il y a la question du besoin en énergie. Les fermes de minage disposent de plusieurs solutions pour résoudre ce problème. Elles peuvent utiliser de l’électricité verte qui provient d’une centrale hydroélectrique ou de la géothermie. Ces techniques se prêtent bien à l’activité du minage. Troisième solution, les fermes de minage peuvent très bien utiliser de l’énergie solaire. Trois solutions pour disposer d’une énergie verte, à la portée des entreprises du secteur, mais plus difficile à mettre en œuvre pour un particulier.

Le matériel utilisé, les machines de minage ASIC

Les machines ASIC sont conçues pour fournir une puissance de calcul élevée. Elles requièrent une connexion stable pour utiliser correctement l’ensemble de leurs performances. Elles sont optimisées pour un usage intensif et maîtrisent leur consommation énergétique. Généralement, un ASIC est configuré pour un algorithme donné. C’est-à-dire qu’elle sera en mesure de calculer un seul algorithme. Il faut aussi prendre en considération qu’une machine ASIC a elle seule génère environ 75 à 80 décibels.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le fait de rejoindre une ferme de minage ne va pas influencer la puissance de calcul de la machine. Celle-ci dépendra toujours du modèle sélectionné. L’avantage de rejoindre une ferme de minage est de placer son matériel dans un lieu qui dispose des conditions optimales pour miner des cryptomonnaies. Vous l’aurez sûrement compris, les fermes de minage utilisent beaucoup d’énergie et dégagent énormément de chaleur. Découvrons ensemble les solutions mises en place afin de réduire ces risques.

Les solutions

1.Water cooling

On connaît tous le système de refroidissement classique « Aircooling », qui est intégré dans tous les ordinateurs. Ce système utilise la ventilation afin de réduire la température des composants à l’intérieur des ordinateurs. Cette méthode est principalement utilisée pour éviter la surchauffe qui pourrait dégrader les composants et la performance de votre matériel.

Les méthodes de refroidissement avec aircooling connaissent régulièrement des défaillances. La surchauffe du matériel lors des périodes de grandes chaleurs provoque des arrêts en chaînes, en cause une quantité importante de poussière à l’intérieur du ventilateur. À noter que certaines régions du monde comme l’Inde ou les plages sont des zones à risques pour le matériel. Effectivement, il y a beaucoup de résidus (poussières, sables, etc…) présents dans l’air. Une maintenance accrue des machines est nécessaire pour pallier ce problème. Cette méthode n’est pas optimale pour refroidir suffisamment les matériaux qui fonctionnent sans arrêt.

Le watercooling est un système de refroidissement à l’eau qui a le même but que l’air cooling, à savoir le refroidissement des composants. Plus efficace, l’idée du watercooling permet aussi de prolonger la durée de vie des ordinateurs. Nous n’allons pas rentrer en détail dans son application, ni même dans sa méthode de fonctionnement. Il s’agit de l’utilisation de réservoir et de circuit d’eau afin de refroidir l’ensemble du système. Cela va permettre aux matériaux d’atteindre une fréquence plus élevée lorsqu’ils sont bien refroidis. Tout cela permet d’augmenter la puissance de calcul, favorise la sélection pour l’implémentation des transactions et de ce fait devrait fortement impacter de manière positive la rentabilité.

Un autre avantage et celui-ci est non négligeable, le watercooling est beaucoup moins bruyant que le système traditionnel du ventilateur.

2.Les zones géographiques

Vous l’avez sûrement deviné, mais la sélection de la zone géographique pour implanter une ferme de minage est très importante. Pour pallier aux problématiques de chaleur, il est préférable d’héberger les fermes de minage dans des pays où la température sera plus fraîche. Cela va permettre de refroidir plus facilement le matériel et de ce fait augmenter les performances. Grâce à des performances décuplées, la rentabilité devrait être plus profitable.

D’un autre côté, vous pouvez aussi utiliser la chaleur émise par les machines de minage comme chauffage. 

Prenons un peu de hauteur et partons à la découverte de ces 4 destinations idéales pour voyager, mais aussi pour implanter une ferme de minage.

Islande

L’Islande est une île qui héberge en 2019 environ 350 000 personnes qui pour la plupart vivent dans la capitale Reykjavik. C’est un pays nordique qui abrite des volcans, des geysers, des sources chaudes et des champs de lave. Le pays utilise l’énergie géothermique pour s’alimenter et être auto-suffisant. 

Cette île offre des avantages et des conditions uniques au monde pour le minage de cryptomonnaies. Une température nordique qui permet de refroidir le matériel, et offre des conditions optimales pour tous les mineurs. La température moyenne en Islande est d’environ 5°C, idéal pour éviter la surchauffe. L’utilisation du vent polaire filtré et mélangé avec la chaleur des machines de minage permet de maintenir la station entre 5°C et 25°C. 

Au cœur des préoccupations, l’environnement et l’empreinte écologique sont des facteurs à prendre en compte. Véritable mine d’or de ce pays, les fermes de minage utilisent l’énergie verte et 100% renouvelable de la géothermie. À titre d’exemple, le coût de l’électricité est de 0,052€ / kwh sur le territoire, c’est plus de trois fois moins cher que sur le sol français.

De plus, nous pouvons ajouter que le contexte économique et politique très stable du pays apporte une réelle garantie.

Sibérie

On continue notre tour d’horizon des zones géographiques intéressantes pour implanter une ferme de minage avec la Sibérie. Souvent méconnu du grand public car moins touristique que l’Islande ou le Canada par exemple. Il s’agit d’une région appartenant à la Russie qui est située en Asie et qui s’étend jusqu’aux frontières chinoise et mongole. Par exemple, à Irkoutsk, une ville de 650’000 habitants, les températures varient entre -17°C en hiver contre +18°C en été. Un climat propice au minage de cryptomonnaies qui refroidit facilement les installations. Le climat de la région est sec, ce qui permet de protéger les composants électroniques plutôt que dans une zone humide.

Les fermes de minage utilisent l’énergie verte issue des centrales hydroélectriques. Le pays est en surcapacité électrique, c’est-à-dire qu’il existe un déséquilibre entre la quantité totale d’électricité produite et sa consommation. D’autre part, le coût d’accès à cette énergie reste très bon marché avec un prix avoisinant les 0,05€ / Kwh. Nous pouvons aussi mettre en avant l’excellente qualité de la connexion avec un dispositif de fibre optique qui connecte l’Europe occidentale à la Chine.

Dans une autre mesure, plusieurs grands avantages politiques et territoriaux sont intéressants pour les installations technologiques sur ce territoire. Historiquement colonisée par l’Union soviétique, les autorités ont décidé aux alentours des années 1950 de repeupler cette région et de créer un pôle de recherche scientifique. Aujourd’hui la Russie voit en cette région une zone dédiée aux hautes technologies, aux développements de la puissance technologique nationale.

Canada

Le Canada est aussi un pays qui présente plusieurs avantages pour le minage de cryptomonnaies.

  • 9ème puissance économique mondiale, ce pays présente de solides garanties. C’est une puissance démocratique politique et stable au niveau social.
  • Pays froid avec des températures qui tombent régulièrement sous le seuil des -20°C. Dans certaines régions, les fermes de minage sont les bienvenues afin de réchauffer l’atmosphère.
  • Hydro-Québec dispose d’un potentiel énergétique très important. Il y a plus de 63 centrales hydroélectriques et 681 barrages. Propriété de l’État, il fait partie des géants mondiaux de la production d’énergie verte. D’ailleurs, en 2019, la région du Québec a décidé de maintenir ses tarifs avantageux pour toutes les entreprises blockchain ou en lien direct avec l’activité du minage.
  • L’énergie est à faible coût, pour les entreprises du secteur blockchain, le coût est de 0,055€ / Kwh alors qu’en France nous allons généralement avoir un coût aux alentours de 0,15€ le Kwh.

Kazakhstan

Les centrales électriques du pays disposent d’énergie, leur production est supérieure à la demande totale de la population et des industries en place. Aucun risque de coupure d’approvisionnement dans ce pays. De plus, le coût est très abordable avec un prix aux alentours de 0,045€ / Kwh. Les fermes de minage représentent un client intéressant pour le pays qui voit en ce client un acheteur de dernier recours. Cela va permettre au Kazakhstan de poursuivre sa transition énergétique vers une électricité plus verte.

Effectivement, les fermes de minage peuvent être la solution pour ce pays afin de changer les choses. Aujourd’hui, seulement 2,13% de l’énergie totale utilisée est verte. Sinon, le pays utilise des énergies fossiles comme le charbon par exemple. D’ailleurs le Kazakhstan a signé les accords de Paris au sujet du climat et s’engage à réduire d’ici 2030 ses émissions de gaz à effet de serre de 15%. Avec l’augmentation de la digitalisation, les industries en place actuellement doivent revoir leurs modèles énergétiques, les fermes de minage peuvent-elles être l’exemple à suivre ?

Ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’on reproche souvent aux cryptomonnaies d’être nocives pour l’environnement, mais on peut trouver des solutions afin de limiter cet impact. Telles que les énergies vertes, l’utilisation de la source de chaleur générée par ces installations, le choix de la zone géographique est primordial pour limiter l’impact sur l’environnement. Cette nouvelle technologie et les fermes de minage peuvent être une façon d’accompagner la transition écologique.

Miner des cryptomonnaies en France ?

La France n’est clairement pas un eldorado pour les mineurs de cryptomonnaies. Comme nous l’avons souligné à plusieurs reprises, le coût de l’électricité est un des critères à prendre en compte afin d’assurer la rentabilité. En moyenne en France, le coût est de 0,15€ / Kwh ce qui représente un coût supplémentaire 3 fois plus élevé que les zones géographiques citées précédemment. 

Au-delà de ça, effectivement la France n’est pas un pays froid dans lequel les composants électriques pourraient refroidir facilement. Il faudrait du matériel supplémentaire afin de refroidir les fermes de minage, ce qui représente une dépense énergétique et un coût non négligeable pour l’environnement.

C’est pour cette raison qu’il peut être vraiment intéressant de faire héberger son matériel par une société experte dans le domaine du minage de cryptomonnaies. Cette société aura au préalable sélectionné pour vous les meilleures zones géographiques au monde pour participer aux développements des réseaux cryptographiques.

Les équipes de Feel-Mining ont sélectionné pour vous les fermes de minage situées au Canada, en Sibérie, en Islande et au Kazakhstan afin d’héberger votre matériel. Une énergie 100% renouvelable, et des régions froides afin d’utiliser toutes les capacités de votre machine. Une équipe d’experts à votre écoute et qui vous accompagne dans la réussite de votre investissement.

Accéder aux ASIC de minage

Stan
Stan

« Chancellor on brink of second bailout for banks »
L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté