Le Bitcoin

Qu’est-ce que le bitcoin ?

Le bitcoin est une cryptomonnaie décentralisée dont la fonction est de réaliser des paiements en ligne sans passer par des intermédiaires. C’est la première cryptomonnaie s’appuyant sur la technologie blockchain. Elle est mise en service en janvier 2009 par une personne ou un groupe de personnes sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Le bitcoin sera limité à 21 millions d’unités divisible jusqu’à la 8ème décimale (la plus petite unité est appelée un Satoshi) Sigle : BTC

Pour aller plus loin, voici un article très détaillé de Cryptoast sur le bitcoin :  https://cryptoast.fr/bitcoin/

Pourquoi 21 millions de bitcoin ?

L’émission de bitcoins sera limitée à 21 millions d’unités, une règle inscrite de manière immuable dans le code du bitcoin, mais pourquoi donc 21 millions ? Satoshi Nakamoto s’est manifestement inspiré de ce que les économistes appellent la « loi des rendements décroissants », sans entrer dans les détails cette loi vient de l’observation que toutes les ressources tendent à décroître dans le temps rendant de ce fait leurs exploitations de plus en plus coûteuses et donc de moins en moins rentable.

A titre d’exemple prenons le pétrole, une ressource clairement identifiée comme limitée sur notre planète qui demande de plus en plus d’efforts financiers et matériels pour son exploitation, son extraction « facile » dans ses débuts n’a rien de comparable aux méthodes actuellement utilisées pour aller chercher cette précieuse ressource dans les profondeurs de notre terre, augmentant sans cesse inévitablement la valeur de son baril à long terme. Le bitcoin a été créé dans cette optique d’être lui aussi fondamentalement rare, de plus en plus difficile à créer, à extraire, créant ainsi au passage les caractéristiques d’une monnaie déflationniste, tendant à assurer une permanente croissance de sa valeur dans le temps. Alors que nous avons l’habitude d’évoluer dans une économie globale inflationniste où l’argent ne cesse de perdre de la valeur nous incitant à consommer sans attendre, le bitcoin se veut être une monnaie plus conservatrice à l’image de ce que l’on pourrait attendre finalement d’un placement.

Mais comment a-t-on pu attribuer ces caractéristiques au Bitcoin ?… Et bien lorsque le bitcoin a vu le jour en 2009, chaque mineur était récompensé de 50 bitcoins par bloc, puis on est passé 25 bitcoins par bloc en 2013, aujourd’hui nous en sommes à 12,5 bitcoins par bloc, cette récompense est en effet divisée par deux tous les quatre ans jusqu’à disparaître lorsque les 21 millions d’unités auront été émises, ce qui devrait se produire approximativement en mai 2140.

Essayons-nous donc à un petit calcul mathématique… Un bloc est créé toutes les 10 minutes environ sur le bitcoin, un cycle de 4 ans correspond donc à environ 210 000 blocs (6 blocs par heure x 24h x 365j x 4ans), si l’on additionne l’ensemble des récompenses qui ont été et qui seront attribuées par bloc (50 + 25 + 12,5 + 6,25 + 3,125 + 1,5625 + ….. = 100) et qu’on multiplie ces deux chiffres : 210 000 X 100 = 21 000 000 !

Que peut-on acheter avec des bitcoins ?

Qu’ils s’agissent d’e-commerces ou de boutiques physiques, de plus en plus de commerçants dans le monde s’adonnent à l’acceptation du bitcoin ou autres cryptomonnaies comme moyen de paiement de leurs produits ou services. On comptabilise à ce jour plus de 100 000 e-commerces qui acceptent le bitcoin à travers le globe. Si vous souhaitez en savoir plus sur les endroits où dépenser vos bitcoins je vous conseille le site coinmap.org qui recense au niveau mondial les établissements acceptant le bitcoin mais également le site bitcoin.fr, une référence en ce qui concerne le recensement de la majorité des commerces présents en France.

Comment miner du bitcoin ?

Lorsque le bitcoin a été créé en 2009 il était possible de le miner avec un simple ordinateur en utilisant son processeur pour créer des blocs. Aujourd’hui, avec l’intérêt grandissant pour cette cryptomonnaie depuis bientôt 10 ans, beaucoup d’acteurs on rejoint le réseau à tel point que la puissance de calcul nécessaire pour apporter sa pierre à l’édifice ne peut passer que par l’acquisition de machines spécifiques (ASICS), regroupant en interne un grand nombre de processeurs (CPU), configurées spécialement pour travailler sur un algorithme précis, pour le bitcoin cet algorithme est le SHA-256.
Chez Feel Mining, nous vous offrons la possibilité de miner du bitcoin grâce à notre offre de location de puissance de calcul.

combien de temps faut il pour miner un bitcoin ?

La question serait à prendre dans un autre sens pour être développée convenablement. En effet, il serait préférable de se poser plutôt la question, combien de puissance de calcul me faudrait-il pour miner un bitcoin en un temps donné. Un résultat peut effectivement être apporté à l’instant « T », mais il reste important de garder en tête que ce résultat est perpétuellement en mouvement car fondamentalement rattaché à la difficulté du réseau et du nombre d’acteurs (mineurs) sécurisant ce réseau. Plus il y a de mineurs qui soutiennent le réseau plus la récompense par bloc devra être divisée de manière proportionnelle à la puissance mise à disposition du réseau par ces derniers. Mais estimons ensemble la puissance nécessaire que nous aurions besoin par exemple pour miner 1 bitcoin en un mois, cette puissance s’exprime en Téra Hash par seconde (TH/s), à l’instant où j’écris ces mots 1 TH/s permet de générer 0,00098460 BTC en 30 jours, donc si vous souhaitez générer 1 BTC en un mois vous aurez besoin d’environ 1015 TH/s de puissance (1 ÷ 0,00098460). Pour vous faire un ordre d’idée, cela correspond à plus de 70 ASICS de type Antminer S9 de Bitmain par exemple fonctionnant à plein régime 24h/24 pendant 30 jours…

Le minage du bitcoin est-il toujours rentable ?

L’envol du marché des cryptomonnaies fin 2017 et la médiatisation de la technologie Blockchain a su déclencher bien des vocations d’acteurs désireux de faire partie de ce nouvel écosystème en faisant l’acquisition de machines afin de soutenir un réseau. La difficulté du réseau Bitcoin étant de ce fait devenue colossale, élevant le taux de hash à plus de 45 millions de TH/s au moment de ma rédaction, et lui apportant par la même occasion une sécurisation de sa blockchain inégalable. Mais la rentabilité du minage de bitcoin n’est pas ou plus pour tout le monde, au regret très certainement de l’idéologie de son créateur ; les mineurs se livrant une course sans merci afin d’obtenir la plus grande puissance de calcul pour espérer extraire ce précieux « or numérique ». Le coût énergétique lié à cette activité oblige les mineurs, désireux de rester dans la course à la rentabilité, d’implanter leur infrastructure dans des zones géographiques où le climat et le coût de l’énergie présentent les tarifs les plus attractifs. Ainsi, il est aujourd’hui malheureusement illusoire d’espérer une rentabilité immédiate lorsqu’on fait l’acquisition du matériel adéquate sans avoir recours à des intermédiaires nous faisant bénéficier de tarif électrique plus bas que chez « Monsieur Toutlemonde ». En résumé, oui le minage de bitcoin est toujours rentable, mais pas pour tout le monde. La condition, pouvant s’avérer complexe, étant de dénicher un coût de l’énergie adéquate…

Icone Footer Security

100% sécurisé

Ce site web dispose d’un certificat SSL valide. Vos échanges sont chiffrés et sécurisés.

Moyens de paiement Feel Mining logos

Data provided by CoinGecko

Follow us

› Conditions générales de vente › Mentions légales

© Feel Mining 2019 - Tous droits réservés